Comment construire un espace extérieur pour cochon d’Inde ou lapin?

Avec le beau temps te vient l’idée d’offrir un espace extérieur à ton minus…

C’est une très bonne idée ! Vivre en extérieur représente de nombreux avantages pour eux… Ils bénéficient d’espace pour se dégourdir les pattes, mangent de l’herbe, usent leur griffe,…

Cependant, qu’il soit choisi pour quelques moments à la belle saison ou de manière permanente, ce mode de vie ne s’improvise pas, comme nous te l’avons expliqué dans un autre article !

Ces précautions étant posées, nous allons à présent d’expliquer comment construire toi-même un enclos parfait, c’est-à-dire à la fois confortable et sécurisé !

Bien préparer le projet, mesurer & réunir le matériel nécessaire

Après avoir lu cet article, tu t’es normalement posé les bonnes questions par rapport à ton projet, tu as pris en compte tous les aspects et tu es fin prêt pour te lancer !

Trouver l’endroit parfait

  • Choisis l’endroit où sera construit l’enclos : il faut qu’il soit suffisamment au soleil (mais pas trop) et à l’abri des intempéries,… Pas trop proche des voisins, mais pas non plus au milieu de nul part… Le sol est-il adapté ? Oui, ça peut être un vrai casse-tête, mais cette réflexion est importante car on parle ici d’un enclos durable !
  • Visualise l’enclos et prends tes mesures.
  • Ensuite vient le moment de nettoyer l’emplacement un maximum : mauvaises herbes, cailloux,… tout (ou presque) doit disparaitre !
  • L’espace mis à disposition doit être adapté en fonction de la place disponible, de ton budget, du nombre de pwalus ou encore s’ils vivent à l’année dehors… Énormément de facteurs rentrent donc en jeu, à toi donc de voir ! Sache néanmoins qu’il faut offrir minimum 1m² par cochon d’Inde et 2m² par lapin… Mais au plus c’est grand, au mieux c’est !
  • Une fois que tu as délimité l’endroit parfait, c’est le moment d’en mesurer la superficie, afin de savoir de quel matériel tu auras exactement besoin.

Acheter le matériel nécessaire

Voici la liste du matériel nécessaire, à adapter en fonction de la surface de l’enclos :

  • Des piquets ronds (d’au moins 1,40m de haut, dont 40cm bétonnés le sol) : il faut compter un piquet planté tous les mètres.
  • Du grillage à poule (avec la maille la plus rigide et la plus petite possible) : il faut compter que 20cm seront enterrés dans le sol et qu’une hauteur de 120cm est au moins nécessaire pour des lapins (ne sous-estime pas leur capacité à sauter très haut).
  • Des vis et des agrafes.
  • Du béton à prise rapide.
  • Des charnières et verrous.
  • Du matériel : visseuse, scieuse, marteau, mètre, niveau, pelle, bêche,…

Au boulot !

Les piquets

  • Délimite le périmètre de l’enclos.
  • Creuse des trous assez profonds à chaque extrémité de celui-ci et dans les intervalles (1 piquet tous les mètres).
  • Prépare du béton à prise rapide.
  • Plante les piquets dans les trous et coule du béton autour.
  • Laisse sécher et vérifie que les piquets sont de niveau.

La porte

  • Pour fabriquer une porte, commence par former le cadre avec deux barres verticales et deux barres horizontales qui sont fixées à l’aide de vis.
  • Fixe ensuite une barre horizontale.
  • Coupe le grillage à la bonne dimension et agrafe-le au cadre de porte.
  • Les deux piquets carrés seront plantés et bétonnés, de façon à pouvoir y accrocher la porte, avec des charnières.
  • Il ne reste plus alors qu’à installer un bon verrou.

Le grillage

  • Entre les piquets, creuse une fine tranchée.
  • Insère le grillage dans la tranchée sur 20 cm et tends-le jusqu’au piquet suivant.
  • Ajuste convenablement le grillage par rapport à la hauteur des piquets.
  • Fixe le grillage au piquet avec une agrafeuse (plus solide).
  • Continue jusqu’au piquet suivant, et ainsi de suite.

La consolidation

  • Pour prévenir les fugues grâce au creusage : tu peux ajouter des bordures en rondins dans le bas du grillage, des pierres,…
  • Pour prévenir les attaques de prédateurs et les fugues grâce aux sauts : tu peux tendre un filet au-dessus de l’enclos et le fixer avec des « attaches-cadres » (ce qui fait un système de crochets).
  • Pour consolider la distance grillagée, installe autant de barres transversales que nécessaires : agrafe-y le grillage et fixe-les grâce à de longues vis qui traversent les piquets sur une bonne distance.

Pour aller plus loin…

  • Si ton minus vit dehors à l’année ou si tu veux jouer la carte de la prudence à toute épreuve, nous te conseillons également d’enterrer du grillage dans le sol ! Il s’agira alors d’enlever la terre, de poser du grillage en guise de sol sur toute la surface de l’enclos, puis de remettre la terre. Le sol en grillage sera ensuite attaché aux « murs » grillagés, de façon à ce que cela soit parfaitement hermétique. Ainsi, ton loulou connaitra le bonheur de pouvoir creuser, sans que cela ne débouche sur une fugue. Il sera en outre davantage protéger contre les prédateurs.
  • Les espaces de vie de notre sanctuaire-refuge comportent également des toits : nous avons prolongé les « murs » en grillage jusqu’à environ 200cm, avant de poser un toit, lui aussi en grillage. Pour plus de solidité et de stabilité, il est également possible de réaliser des armatures en bois, ce qui donnera une charpente. Le principe est donc celui de la volière : un grand espace grillagé du sol au plafond, parfaitement sécurisé !

L’aménagement

  • Installe une cabane avec de la paille, un réservoir d’eau et un râtelier à foin.
  • Installe aussi des jeux en fonction de ton minus (tuyau, tunnel, pont, tronc,…)
  • Aménage des petites grottes en creusant un peu le sol et en installant un « couvercle » dessus, recouvert ensuite de terre. Non seulement, cela offre de chouettes cachettes, mais en plus cela offre de la fraicheur en été !
  • Plante des arbres ou arbustes pour offrir de l’ombre naturellement en été, voire de quoi se sustenter.
  • Et pourquoi ne pas installer des petites lampes ?
  • Ici, nous avons offert également installé un préau pour les (nombreux) jours pluvieux : il s’agit d’un piquet et d’une barre transversale, sur lesquels on a fixé une plaque de plexiglas… Plaque qui est recouverte d’un drap l’été pour offrir de l’ombre !
  • Enfin, des brises-vue entourent les enclos.

Des enclos bien plus solides, spacieux et sécurisés que ceux vendus dans le commerce… C’est un investissement financier (à ce niveau, à toi de trouver des bons plans), mais il en vaut la peine !

Rien de tel que de voir ses loulous heureux, n’est-ce pas ?

(Crédit Photos : Nothing But Pets)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.